Cette histoire a commencé en mars 2015, avec la découverte d'un perchoir sur lequel se trouvait un couple de Faucons crécerelles.

14042017-IMG_0848

Vu le secteur, j'avais vite compris que ce perchoir se trouvait près de leur site de nidification. Comme les couples de Faucons crécerelles nichent tous les ans sur le même site, j'avais de suite installé, avec mon ami Christian, une tente affût dans un haie bordant leur terrain de chasse, face à leurs perchoirs préférés. Nous avons ainsi pu suivre pendant deux saisons la vie de ces petits rapaces, de l'offrande du mâle à l'envol des jeunes.

C'est avec un grand plaisir que je les ai retrouvés, le 23 mars dernier, fidèles à leur "maison".

Le mâle reconnaissable à sa queue grise avec quelques barres noires, son dos roux moucheté de noir et surtout sa tête gris bleuté et finement striée.

23032017-IMG_9082

La femelle est un peu plus grande que le mâle, est brune avec le dos et la queue barrés de noir et teintée de gris. Contrairement au mâle, sa tête est ocre-brun et nettement striée. 

10042017-IMG_0674

Cette année, nos petits rapaces sont en avance d'une quinzaine de jours sur les rites observés en 2016.

A cette période de l'année, le site de nidification a été retrouvé par le couple de Faucons qui s'adonne encore aux parades nuptiales où le mâle vole et décrit des cercles tout en criant,  au-dessus de la femelle perchée. Pour obtenir ses faveurs, il lui offre régulièrement de la nourriture, qu'il dépose près d'elle ou sur un de leurs perchoirs.

(Photo de mars 2015 du mâle avec un campagnol dans le bec)

2015-03-23 PRMT-9131-2

La femelle ne résiste guère longtemps au mets proposé

14042017-IMG_0742

qu'elle semble vraiment apprécié.

14042017-IMG_0769

En moins de 3mn, la proie a été engloutie puis la femelle semble rechercher le mâle

14042017-IMG_0795

Soudain trois - quatre cris retentissent au dessus d'elle et de suite, elle rentre sa tête et s'applatit sur sa branche

14042017-IMG_0804

pour accueillir son partenaire sur son dos

14042017-IMG_0805

Contact établi...

14042017-IMG_0806

Les ébats peuvent commencer

14042017-IMG_0814

malgré l'équilibre instable

14042017-IMG_0827

et malgré le voyeur qui mitraille sous sa tente

14042017-IMG_0829

En 11 secondes chrono, l'affaire a été conclue.

14042017-IMG_0833

Laissant la Belle toute ébouriffée

14042017-IMG_0834

Une heure après avoir disparu, elle était de retour sur le perchoir attendant son chevalier servant qui traîna pour revenir, faute de proie

14042017-IMG_0882

Mais elle ne lui tint pas rigueur et accepta un nouvel accouplement, juste au moment où je quittai les lieux.

Pour me faire pardonner, je vous présente une photo du premier accouplement prise en début de semaine, au même endroit sur un autre perchoir.

10042017-IMG_0694

Très bientôt, la femelle sera retenue par la couvaison alors que le mâle continuera de l'alimenter pendant près d'un mois avant l'éclosion des 4-5 oeufs pondus. Madame Crécerelle ne commencera à quitter le nid qu'une quinzaine de jours après l'éclosion, lorsque l'appétit des jeunes nécessitera que les deux parents partent en chasse.

Encore de bons moments en perspective en évitant de déranger Madame dans cette période sensible.

Merci d'avance pour vos commentaires.

A bientôt.