Le Lac du Der est réputé pour sa population de GRUES CENDRÉES, lors d'un comptage effectué la semaine dernière 88 000 à 100 000 Grues y avaient été recensées. Pour nous Mosellans, une sortie au Der reste malgré tout une petite expédition en termes de distance, de temps et d'hébergement... alors que nous avons au coeur de notre département, notre petit Der à nous; je veux parler de la Plaine du Bischwald. Classé zone «Natura 2000» en 2007, cet espace naturel s’étend dans le périmètre des villages de Lelling, de Viller et de Grostenquin, et abrite l’étang du Bischwald qui se situe principalement sur le ban de la commune de Bistroff à partir de laquelle de rares accès pédestres sont autorisés à ce jour par le Conservatoire  d’Espaces Naturels de Lorraine.

2014-11-02 BISCHWALD-0810

C'est ainsi que dimanche dernier, après un excellent repas dominical dans ma belle-famille, j'ai profité des derniers rayons d'un soleil déjà bien voilé, pour aller à la rencontre des Grues Cendrées.

2014-11-02 BISCHWALD-0806

Elles rejoignent tous les soirs leur dortoir situé dans les pâturages, prairies et autres cultures bordant l'étang du Bischwald. A mon arrivée sur le secteur, près de 150 oiseaux étaient déjà au gagnage dans les parcs à vaches:

2014-11-02 BISCHWALD -0788

Mais impossible d'approcher car la Grue est extrêmement farouche et rien ne sert de la déranger pour lui tirer son portrait.

2014-11-02 BISCHWALD-0794

Aussi pour faire plus ample connaissance, vais-je utiliser ma photothèque et vous présenter un couple photographié au détour d'un chemin, lors d'une récente sortie en Meuse:

2014-10-28 LACHAUSSEE -0589

C'est le plus grand oiseau européen avec une taille de près de 140 cm et une envergure de 200 à 240 cm. Nous sommes plus habitués à les voir passer au dessus de nos villes et villages, en formations serrées, en ligne ou en V, trompetant allègrement, soit pour partir vers le sud dès le mois d'octobre, soit pour rejoindre les marais et tourbières de Scandinavie dès le mois de mars. Durant ces longs périples, il faut bien reprendre des forces et les haltes dans la Plaine du Bischwald sont devenues traditionnelles pour ces belles demoiselles.

2014-11-02 BISCHWALD -0799

Le spectacle de l'envol des Grues, au lever du soleil, vaut à lui seul le déplacement. Elles se dispersent ainsi , par petits groupes, dans les champs et zones cultivées des alentours, où elles glanent et picorent durant toute la journée; avant de revenir au crépuscule, au dortoir où elles passeront la nuit. C'est à ce retour que j'ai voulu assister dimanche en fin de journée et dont voici quelques clichés:

2014-11-02 BISCHWALD -0838

2014-11-02 BISCHWALD -0939

2014-11-02 BISCHWALD -0907

2014-11-02 BISCHWALD -0944

2014-11-02 BISCHWALD -0958

Près de 700 Grues sont ainsi revenues passer la nuit dans la Plaine du Bischwald, avant que le soleil ne disparaisse à l'horizon.

2014-11-02 BISCHWALD-0807

Cette sortie dominicale m'a aussi permis de rencontrer l'expert du secteur, Norbert VEBER, l'homme qui appelle les Grues, "mes filles", celui qui magnifie le Bischwald sur son blog, qui est devenu une référence et qui s'intitule : LA PLAINE DU BISCHWALD; blog que je vous invite fortement à visiter, en ouvrant le lien suivant:

http://www.laplainedubischwald.com/

Toutes ces belles rencontres donnent envie de revenir !

Cliquez sur les photos pour les agrandir !

Merci d'avance pour vos commentaires et à bientôt.