Sur le littoral de la côte picarde, là où la Somme se jette dans la Manche et où l'eau douce devient saumâtre, se forme le vaste estuaire de la Baie de Somme; un paysage de dunes, de marais et de roseaux dans lequel on ne peut faire que de belles rencontres.

Partons pour une balade le long des roselières qui occupent une superficie de 700 hectares, concentrés en Zone Natura 2000, souvent au sein de marais chassés. Elles jouent un rôle de filtres naturels, véritables forêts miniatures qui forment des lieux difficiles d'accès, garantissant une sécurité relative à de nombreuses espèces d'oiseaux qui y sont strictement inféodées.

J'en ai rencontré quelques unes:

Le BRUANT DES ROSEAUX

qui par sa taille et son plumage rappelle le Moineau dont il se distingue toutefois par la tête noire du mâle, soulignée de belles moustaches blanches.

2016-10052016-IMG_4729

2016-10052016-IMG_4751

2016-10052016-IMG_4727

La PHRAGMITE DES JONCS

est une espèce commune et très répandue dans la Baie (plus rare en Moselle) qui se montre souvent chantant au sommet d'une tige de roseau.

2016-08052016-IMG_4349

2016-08052016-IMG_4385

2016-08052016-IMG_4401

Elle se distingue des Rousserolles effarvattes par son sourcil crème bien visible.

2016-08052016-IMG_4387

La GORGEBLEUE A MIROIR

est l'un des oiseaux que je voulais rencontrer dans sa zone de nidification, qu'est la Baie de Somme. Elle a exhibé son célèbre plastron bleu et a fait entendre son chant mélodieux.

2016-11052016-IMG_4818

2016-11052016-IMG_4815-001

2016-11052016-IMG_4794

La LINOTTE MELODIEUSE

n'est pas vraiment un oiseau de roselières mais pour justifier son "statut" d'étourdie, elle construit souvent son nid n'importe. Tel était le cas pour celles que j'ai rencontrées près de la roselière. Se nourrissant de graines de mauvaises herbes, elle doit trouver son compte dans les fossés qui bordent les roseaux.

2016-11052016-IMG_4851

2016-11052016-IMG_4828

La PANURE A MOUSTACHES

est la "star" des roselières, où elle se déplace en émettant des cris métalliques très particuliers et facilement identifiables. L'entendre est une chose mais la voir est vraiment plus difficile. J'ai pourtant réalisé ce vieux rêve en rencontrant un couple pendant quelques secondes....

2016-13052016-IMG_5421

2016-13052016-IMG_5438

 

Un dernier cliché un peu insolite pris au bord des roseaux dans le Parc du Marquenterre:

une GRUE CENDRE

qui s'est économisée une migration....

2016-09052016-IMG_4618

Pour m'être fait surprendre plusieurs fois par son chant fort et très proche, je regrette de ne pas avoir pu ou su photographier la Bouscarle de Cetti, qui fréquente pourtant les roselières mais qui restera encore une légende pour moi.

Une autre raison pour revenir en Baie de Somme.

Merci d'avance pour vos commentaires.

A bientôt.