Fin avril dernier, j'ai passé avec mon épouse, une petite semaine dans le Parc Naturel Régional de la Brenne, qui est l'une des plus importantes zones humides continentales françaises avec plus de 3000 étangs. Mon objectif premier était de faire des photos et notre séjour avait été préparé dans ce sens avec l'aide de Janine et de Christian; habitués des lieux et que je tiens encore une fois à remercier. .

Loin d’un tourisme de masse, la nature sauvage se découvre aux abords des étangs et des roselières où près de 250 espèces d’oiseaux y trouvent refuge et nourriture. La plupart des étangs ne sont pas accessibles car privés. De ce fait, des espaces protégés ont été aménagés pour la découverte et l'observation des milieux naturels et une quinzaine d'observatoires ouverts au public et installés dans des endroits stratégiques; permettent l'observation des espèces sans perturber cet équilibre fragile. Je pense qu'il faut malgré tout éviter les périodes des vacances estivales ou du moins s'y rendre aux aurores ou en soirée, pour éviter la grande foule. Voila pour une présentation sommaire d'un site qui mérite d'être visité par tout amoureux de la Nature.

J'y étais allé pour faire de la photo, disais-je en préambule. L'objectif a été largement atteint et même mon épouse y a pris goût ! Je recherchais surtout les espèces d'oiseaux que je n'ai pas l'occasion de croiser dans ma région et là aussi , j'ai été servi. Le premier oiseau dont je rêvais, c'était le HÉRON POURPRE, un des symboles de la région et s’il en est un qui impressionne par sa taille, sa beauté et ses couleurs, c’est bien le Héron Pourpré.

2015-04-21 BRENNE-1278

A la fin avril, il a revêtu son plumage nuptial

2015-04-21 BRENNE-1255

qu'il porte avec prestance

2015-04-21 BRENNE-1488

La Brenne compte l'une des plus fortes colonies nicheuses de Hérons Pourprés de France. L'espèce niche habituellement en petits groupes, dans les roselières denses en eau peu profonde, à environ un mètre au-dessus de l'eau. Le nid volumineux est une plate-forme faite de roseaux ou de brindilles. Le mâle apporte les matériaux à la femelle qui construit le nid, d'où l'occasion de faire quelques photos sympathiques. Pour info, la plupart des photos du Héron Pourpré ont été prises à l'observatoire de l'étang de Bellebouche.

En vol, à la recherche de matériaux .

2015-04-21 BRENNE -1287

2015-04-21 BRENNE-1648

De retour, il ramène ses emplettes à sa compagne.

2015-04-22 BRENNE-1910

2015-04-22 BRENNE-1964

mais parfois il revient à vide

22042015-IMG_2263-1

et dans ce cas c'est toujours en criant ( c'est peut-être en râlant ?)

2015-04-22 BRENNE-1988

Quand son travail est bien fait, c'est l'accueil triomphant au foyer

2015-04-22 BRENNE-2211

Madame semble toujours être en extase devant la découverte faîte par Monsieur

22042015-IMG_2375-1

on jauge

22042015-IMG_2366-1

on offre

22042015-IMG_2359-1

et on se félicite...

2015-04-21 BRENNE-1437

Les attitudes de parade sont toutes originales: on montre sa taille et son plumage

2015-04-21 BRENNE-1350

sa coiffure à la mode

21042015-IMG_1375-1

quelques bonds sur place

2015-04-22 BRENNE-1972

M'accordez-vous cette danse ?

22042015-IMG_2434-1

Oh que oui , dans mes bras, pardon dans mes ailes mon beau ...

22042015-IMG_2436-1

Pour moi, l'histoire s'est arrêtée à ce stade de la séduction mais vue la multitude de couples présents dans cette héronnière, je pense que le nombre de Hérons Pourprés n'est pas près de diminuer en Brenne et tant mieux !

Cette rencontre avec le Héron Pourpré était une grande première pour moi et il nous a fallu faire 1300km A-R pour le photographier.

Comme par hasard, depuis quelques jours, deux Hérons Pourprés sont régulièrement observés sur un site que je fréquente au Luxembourg et pas plus tard qu'hier matin, j'ai eu la chance de surprendre, avec mon ami Christian, un rare Héron Pourpré bien mosellan.

Merci pour votre visite et votre éventuel commentaire.

A bientôt pour une autre espèce de la Brenne !