Mon ami Christian a fait de moi, un homme heureux. Vendredi dernier , il a eu la bonne idée de partir prospecter une roselière qui pourrait servir de refuge aux fameuses PANURES A MOUSTACHES, qui sont de passage migratoire dans notre région.

Bingo, il les a trouvées.

Ni une ni deux, il a partagé la bonne nouvelle et une sortie a été programmée lundi matin.

Pourtant je n'étais pas vraiment rassuré car la dernière fois que j'avais prévu d'aller photographier des Panures à moustaches, en février dernier, j'ai pris le chemin  des soins intensifs cardio, avec un gros pépin qui empeste encore et toujours ma vie. Alors pour cette sortie, je tendais le dos et miracle, tout s'est bien passé et surtout nous avons croisé nos Panures.

Qu'est ce qu' une Panure à moustaches ? Rien de mieux qu'une photo pour faire sa connaissance. 

Le mâle,est un peu plus corpulent qu'une Mésange charbonnière , avec sa  tête de couleur gris-bleu et sa remarquable moustache noire qui va du bec à la gorge. Cette moustache est d'autant plus impressionnante que les plumes qui la forment, s'écartent nettement des autres plumes. Le dos est brun-roux et la gorge tire pratiquement sur le blanc.

12112018-_MG_4621B

 La femelle possède une tête brun ocré sans moustache. La gorge est blanc sale, les sous-caudales chamois. (photo prise en Baie de Somme en 2016)

2016-13052016-IMG_5438 (2)

La Panure à moustaches a pour cri typique un « ping-ping » ou « tying-tying » métallique et nasillard, qui porte loin et qui trahit souvent sa présence, dans les roselières ou les phragmitaies denses et touffues où elle mène une vie discrète et cachée.

12112018-_MG_4635

La Panure à moustaches se nourrit principalement d’invertébrés, larves et chenilles, pendant la saison de reproduction. En automne et en hiver, elle consomme davantage de graines et de fibres végétales provenant des plantes sur lesquelles elle vit.

12112018-_MG_4593B

C'est un oiseau remuant, en perpétuel mouvement, qui grimpe adroitement le long des hampes des roseaux ou se faufile entre elles comme une souris. 

12112018-_MG_4614

La Panure à moustaches est présente dans toute l'Europe, de la pointe de la Bretagne jusqu'à la mer Caspienne, mais compte-tenu de son habitat très spécifique, sonaire de distribution est très morcelée. Elle est surtout menacée par la destruction et la dégradation de son habitat exclusif : la phragmitaie.

 

12112018-_MG_4599B

Un réel plaisir d'avoir pu observer et photographier cet oiseau remarquable, dont les individus qui nichent dans le nord de l'Europe, traversent notre région en octobre - novembre et repassent en février - mars.

Des occasions à ne pas rater ! 

Merci pour votre visite et votre éventuel commentaire et à bientôt.