Dans la famille des Picidés, la taille des oiseaux va de celle d'un Moineau à celle d'une Corneille. Le plus commun et le plus observé et photographié de tous, c'est le Pic épeiche, qui est de taille moyenne avec ses 20cm de longueur. Le plus grand de la famille, c'est le Pic noir avec ses 48cm de longueur et, le plus petit du haut de ses 14cm, c'est le

PIC ÉPEICHETTE.

Début mai, j'ai eu la chance, avec mes amis Christian et Claude, de suivre pour la première fois, les évolutions d'un couple de Pics épeichettes, occupés à ravitailler leurs oissillons éclos certainement depuis quelques jours.

Une rapide présentation de l'oiseau: en dehors de sa petite taille, le Pic épeichette présente un plumage noir et blanc avec ses ailes et son bas de dos rayés et ses flancs légèrement striés. Le mâle se distingue de la femelle par la présence d'une calotte rouge carmin.

Le mâle avec sa calotte rouge.

09052017-IMG_3511

La femelle avec sa calotte noire.

09052017-IMG_3732

Bien qu'il soit présenté comme bien répandu dans notre région, sa rencontre est plutôt rare et mérite d'être relevée. Cette espèce de Pic fréquente les milieux arborés -forêts, bois, bosquets, parcs et vergers - mais vous aurez plus de chance de le rencontrer dans les milieux humides, sur les bords de rivières ou dans les roselières, là où il trouve plus aisément des arbres à bois tendre, comme les saules ou peupliers ou carrément des arbres morts, qui sont plus faciles à forer pour son petit bec.

IMG_3866-1

Le nain des Pics a aussi la particularité d'explorer la cime des arbres, jusqu'aux plus fines ramifications des branches et, de ce fait, il n'entre pas en concurrence avec les autres Pics, qui chassent plutôt aux étages inférieurs. De plus, il est essentiellement insectivore.

IMG_4012-1

Une chose est sûre, le coin retenu pour nidifier est riche en proies à en juger par la quantité impressionnante d'insectes ramenée à chaque passage de l'un ou de l'autre des parents.

09052017-IMG_3642

Un "insecticide" naturel, puissant et écologique, qu'il faut protéger et préserver.

09052017-IMG_4175

A ce stade de la nidification, les parents pénétraient encore, à tour de rôle, dans le nid. Le ballet était bien réglé avec des passages respectifs toutes les cinq minutes, évitant ainsi l'embouteillage à l'entrée du nid. Parfois c'était limite ...

- Que fais-tu, déjà là ? Et toi, que fais-tu, encore là ? -

09052017-IMG_4127

Collision évitée de justesse.

09052017-IMG_4147

Ce qui m'impressionne le plus chez les Pics et, c'est encore le cas avec le plus petit d'entre eux; c'est la vitesse à laquelle ils fusent du nid après le ravitaillement.

09052017-IMG_4199

L'éjection !

09052017-IMG_4157

Une fois sur deux, cette sortie du nid se fait avec le sac fécal ( poche qui contient les déjections des oisillons, leurs couches en quelque sorte), que les adultes vont relâcher à plusieurs mètres de la loge; ce qui assure plus d'hygiène au nid et évite des traces qui révéleraient leur présence aux prédateurs.

La corvée de poubelle du mâle

09052017-IMG_3727

La femelle n'y échappe pas non plus...

09052017-IMG_4237

Pendant près de deux heures, nous avons partagé ce ballet incessant des parents ravitaillant leurs petits, en guettant l'envol

09052017-IMG_3503

instant magique où ce petit Pic montre qu'il a tout d'un grand...

09052017-IMG_4140

Après cette séquence photos avec le Pic épeichette, nain des Pics, nous nous sommes rendus chez le Roi des Pics, le fameux Pic noir qui nichait à quelques encablures de là...

mais c'est une autre histoire que je partagerai bientôt avec vous.

En attendant, pourquoi pas un petit commentaire ?

Merci d'avance et à bientôt.