Inviter son épouse à aller chercher des oiseaux comme cadeau de la St Valentin.

Il fallait le faire et elle l'a accepté, ce dont je ne doutais pas un instant. C'est aussi ça l'Amour!

En fonction d'un calendrier très serré au niveau disponibilité, conditions météorologiques et hébergement; nous avions choisi d'aller passer deux jours en Baie de Somme, au début de cette semaine qui s'achève. Départ lundi matin à 8h, arrivée à Cayeux à 13H. Comme nous étions en avance pour récupérer notre chambre, nous nous sommes directement rendus dans le Hâble d'Ault, pour une reconnaissance rapide des lieux.

Le Hâble d'Ault se situe entre les falaises crayeuses d'Ault et la petite ville de Cayeux, en limite de la Baie de Somme. C'est une vaste zone humide d'une superficie de 750 ha, qui est considérée comme 'site naturel" mais aussi comme site unique pour les ornithologues, avec ses 270 espèces d'oiseaux recensées. Les lieux se composent de pelouses graveleuses, de levées de galets, de fragments de dunes, de marais et pièces d'eau avec les fameuses huttes de chasseurs et de prairies herbeuses.

Le Hâble peut être parcouru entièrement en voiture sur des chemins plus ou moins carrossables.

C'est ce que nous avons entrepris de faire. Au bout de 5 minutes de trajet, mon épouse me fait arrêter notre "affût roulant" et, avec un large sourire, me montre son cadeau de la St Valentin, le premier bijou, celui qui fait la réputation du site, un

 HIBOU DES MARAIS

Le rapace était posé à terre, à 15 m de la voiture, au milieu des herbes sèches d'une butte, bien à l'abri du vent qui soufflait très fort ce jour là.

13022017-IMG_7668

Après avoir pris possession de notre chambre, nous sommes revenus sur place deux heures après cette découverte. Notre Hibou était toujours posé au soleil, à l'abri du vent. Était-il seul ? En fouillant minutieusement le secteur avec nos jumelles, nous avons localisé trois autres Hiboux .

13022017-IMG_7685

13022017-IMG_7731

13022017-IMG_7811

Nous venions de découvrir un dortoir hivernal, un lieu où ce rapace, aux moeurs plutôt nocturnes, se repose pendant la journée, après sa nuit de chasse.

En sécurité dans cet habitat touffu, le Hibou ne tolère guère la présence de l'Homme.Exemple: Un photographe ayant remarqué notre voiture, s'était  arrêté à son tour devant notre véhicule. Ayant repéré un des Hiboux, après un quart d'heure d'observation, il est sorti de sa voiture pour récupérer un trépied dans son coffre, provoquant l'envol de six Hiboux, alors que nous n'en voyions qu'un seul !

Nous avons attendu jusqu'à l'arrivée de la nuit, un éventuel envol naturel mais le vent qui soufflait toujours aussi fort, clouait bel et bien les Strigidés au sol, en ce début de soirée.

Le lendemain, réveil à 7h en espérant apercevoir la fin d'une séquence de chasse du Hibou mais le vent n'avait pas faibli et la sortie matinale nous a surtout permis de découvrir tous les autres chemins du Hâble.

En début d'après-midi, retour près du dortoir et surprise, nos bijoux de la St Valentin - les Hiboux des marais- étaient bien au rendez-vous.

Le premier à la même place que la veille:

14022017-IMG_7876

Près de lui, un second individu difficile à trouver.

14022017-IMG_7869

Sur une butte un peu plus dégagée, un troisième en alerte

14022017-IMG_8000

alors qu'un quatrième se reposait dans les arbustes dunaires

14022017-IMG_8092

ce qui n'était pas le cas de ce cinquième, fortement inquiété par un couple de promeneurs, venant de derrière la butte,

14022017-IMG_8095

promeneurs qui ont finalement provoqué l'envol de sept dormeurs locaux.

14022017-IMG_8164

Ce n'était pas ce type de vol "provoqué" que nous voulions voir mais un vol naturel et serein.

En principe et sans vent, le Hibou des marais devient actif vers 16h, quand il rejoint son territoire de chasse. C'est à cette heure précise, alors que le vent se calmait, que nous avions repéré deux oiseaux en vol, à bonne distance du dortoir, au dessus de parcs à vaches.

Après avoir trouvé un chemin d'accès  pour notre affût roulant, nous nous sommes retrouvés face à un Hibou perché à 10m de nous, sur un piquet de parc. De ma place, impossible de prendre la photo. Pour mon épouse, il fallait se pencher hors de la voiture mais dès l'apparition du pare-soleil près du rétroviseur, le Hibou a pris les airs. Il ne nous restait plus qu'à bien positionner la voiture et espérer un éventuel retour. Bien nous en a pris car le rapace est revenu survoler le parc et même la voiture, pour notre plus grand plaisir.

A bonne distance

14022017-IMG_8266

Virage à gauche

14022017-IMG_8310

Concentré sur une proie ?

14022017-IMG_8337

Je fonce

14022017-IMG_8338

Je reviens avec virage serré à droite

14022017-IMG_8323

en planant

14022017-IMG_8324

à hauteur de la voiture

14022017-IMG_8339

que des frissons...

14022017-IMG_8340

avant un envol

14022017-IMG_8296

en signe d'adieu ?

14022017-IMG_8297

Il était l'heure pour nous de repartir au pays avec le regret toutefois, de ne pas avoir pris cette photo d'un Hibou perché sur un piquet de parc.

Mais St Valentin ne nous avait pas encore tout offert !

Sur notre chemin du retour, nous remarquons une voiture à l'arrêt près des poteaux d'un parc. A l'intérieur de la voiture, un photographe et sur un des piquets, un Hibou. Ni une, ni deux, je me gare près de la voiture et réalise le dernier rêve de cette sortie en amoureux.

14022017-IMG_8370-3

 

14022017-IMG_8402-3

il inspectait les alentours

14022017-IMG_8407-3

14022017-IMG_8414-3

changeait de perchoir

14022017-IMG_8496-3

concentré

14022017-IMG_8506-3

s'envolant au moindre mouvement dans l'herbe

14022017-IMG_8512-3

dans cette douce lumière de fin d'une superbe journée.

14022017-IMG_8525-3

Enfin, à quelques mètres du retour vers la civilisation, mon épouse a reçu un dernier cadeau en réalisant cet ultime portrait de celui qui nous a offert une inoubliable St Valentin.

14022017-IMG_8544

Salut les amis Hiboux des marais, nous reviendrons vous voir !

Si vous aussi, vous voulez vous rendre dans le Hâble d'Ault, nous vous recommandons les chambres d'hôtes des "Portes du Hâble".

Il s'agit d'une ancienne ferme picarde, propriété des très accueillants et sympathiques Céline et Pascal, qui proposent cinq belles chambres d'hôtes dont vous trouverez tous les détails en ouvrant le lien suivant:

http:/www.lesportesduhablebaiedesomme.com/

C'est la demeure de villégiature idéale pour ceux qui veulent découvrir le Hâble d'Ault, dont l'une des routes d'accès se trouve à 100m à peine de la maison. Acceuil, décor, confort, cuisine,...tout y est !

Si vous avez eu le courage d'arriver jusqu'à cette ligne, peut-être aurez vous encore un peu de force pour nous laisser un commentaire ?

Merci d'avance et à bientôt.