J'entame une nouvelle série à épisodes, comme à la télé, mais là ce sera du vécu, du vrai puisque je vais essayer de partager avec vous, quelques photos de petites pépites ornithologiques rencontrées lors de mon séjour, début mai, en Baie de Somme avec ma chère et tendre, toute jeune retraitée, qui maintenant va partager ma passion pour la photo et la Nature.

En partant une semaine pour le Crotoy, j'espérais avant tout réaliser deux rêves: photographier le mythique Hibou des marais et rencontrer la splendide et rare Panure à moustaches.

Malgré les plans et conseils fournis par mon "petit" frère, qui était parti en éclaireur 15 jours avant nous et les recommandations de Bernard C., un ami photographe, spécialiste des Hiboux des marais du secteur; nous sommes revenus bredouilles de notre quête aux HDM.

Tant pis et tant mieux, ce sera une excellente excuse pour retourner dans cette belle région, riche en oiseaux, en sites et réserves naturelles et le tout baigné dans une ambiance et une lumière qui n'ont pas laissé insensible l'âme du peintre que je n'oublie jamais dans mes sorties.

 La recherche de la Panure à moustaches a été vaine pendant toute la semaine . Un dernier entretien téléphonique avec Bernard C. et je me suis décidé le matin de notre départ, de rendre une ultime visite, au lever du jour, à la roselière qui était censée abritée des 

PANURES A MOUSTACHES.

Bien m'en a pris, après deux heures de marche, d'écoutes et de recherches, j'ai découvert ce superbe mâle bagué, en bordure des roseaux.

2016-13052016-IMG_5421

La Panure a moustaches, également appelée Mésange à moustaches, est facilement identifiable une fois qu'elle daigne sortir de la roselière où elle mène une vie discrète et cachée. Le mâle, un superbe oiseau de la taille d'une mésange charbonnière mais en plus volumineux; a la tête gris-bleuté et arbore une moustache de plumes noires, qui lui vaut son nom. Le corps est brun cannelle d'apparence soyeuse.

2016-13052016-IMG_5420

Après le mâle, j'ai eu la viste de la femelle. Sa tête est canelle et non grise et son plumage tire davantage vers un roux jaunâtre d'un bel effet. C'est son iris qui m'a particulièrement séduit.

2016-13052016-IMG_5438

Les ailes des Panures à moustaches, mâle et femelle, sont marron-rougeâtre avec des marques noires et blanches et leur queue est presque aussi longue que celle d'une Mésange à longue queue. Difficile de différencier le mâle (D) de la femelle (G), vus de dos dans l'enchevêtrement des roseaux..

2016-13052016-IMG_5443

Notre rencontre fut brève, le couple semblant plus préoccupé par sa toilette que par l'heureux photographe qui n'en croyait pas ses yeux.

2016-13052016-IMG_5441

Peu d'oiseaux sont aussi intimement liés à leur milieu naturel que la Panure à moustaches l'est à la roselière.Elle évolue au milieu des tiges de roseaux sur lesquels elle grimpe habilement, montant au sommet pour mieux replonger à leur base et se faufiler dans la végétation comme une souris. Elle trouve dans ce milieu toute sa nourriture; insectes, larves et chenilles à la belle saison et graines des phragmites en hiver. Elle ne quitte guère cet environnement de toute sa vie.

2016-13052016-IMG_5445

La Panure à moustaches est un oiseau sédentaire.

En France elle vit principalement en Camargue, en Vendée, en Bretagne, dans la baie de Somme et dans le Pas-de-Calais. Elle se montre parfois lors de son discret passage dans ma région, comme cette brève rencontre de novembre 2014, le temps de faire une rafale de 5 photos dont une seule était à peu près "montrable".

2014-11-08 REMERSCHEN-1575

A onze heures du matin, nous avons pris le chemin du retour avec pour ma part, bien ancré dans ma tête, l'endroit tant recherché où j'ai enfin aperçu la petite merveille.

J'en ai encore des frissons...merci St Bernard !

La Panure à moustaches mérite peut-être un petit commentaire de votre part ?

A bientôt pour le second épisode sur la Baie de Somme.