Depuis que je me suis sérieusement remis à la photo, en 2012, mes premiers rêves se bornaient à une photo du Martin-Pêcheur ou de la belle Mésange à longue queue, puis pourquoi pas d'un Blongios ou mieux encore d'un Butor Étoilé; mais j'osais à peine imaginer croiser un jour la route migratrice de la superbe PANURE A MOUSTACHES. C'est chose faîte depuis hier après-midi, lors d'une courte sortie impromptue faîte avec Christian, sur les bords des étangs de Remerschen (Lux). Après deux heures d'attente et dans des conditions de lumière devenues limites; nous avons repéré un couple de Panures se faufilant entre les roseaux, au pied de l'observatoire. Le temps de faire une rafale d'une dizaine de photos et elles avaient disparu ! Sur ces dix photos, deux seulement me semblent être dignes d'être montrées, à titre documentaire. Il s'agit du portrait du mâle:

2014-11-08 REMERSCHEN-1574

Aussi appelée "Mésange à moustaches", la Panure n'est pas une mésange, mais elle a toutefois un régime alimentaire proche de celle-ci, se nourrissant d'insectes en été et de graines en hiver. De part son comportement, elle ressemble davantage à une Rousserolle, vivant exclusivement dans les grandes roselières où elles arpentent le bas des phragmites, à la recherche de nourriture, avant d'escalader prestement une tige pour s'envoler au ras de la végétation.

C'est un superbe oiseau un peu plus corpulent qu'une mésange charbonnière, avec une queue presque aussi longue que celle de la Mésange à longue queue. La femelle (qui ne s'est pas laissée photographier) est couleur cannelle avec des barres noires et blanches sur les ailes. Le mâle, à peine plus conciliant avec le photographe, est vraiment surprenant avec sa tête couleur gris-bleuté, ornée d'une remarquable moustache noire.

2014-11-08 REMERSCHEN-1575

C'est une réelle chance que nous avons eue de la rencontrer et surtout de pouvoir la photographier dans notre région, qu'elle ne fait que traverser très brièvement, en octobre-novembre en direction de l'Espagne ou en mars-avril , de retour vers les littoraux baltes et scandinaves. En France on la rencontre principalement en Camargue, en Vendée, en Bretagne, dans la baie de Somme et dans le Pas-de-Calais.

Migration (Panure à moustaches)

J"avais adressé en primeur, ces deux photos à mon ami Jean Says, poète-ornitho-photographe depuis près de 40 ans (ça ne le rajeunit pas !) et c'est en recevant sa réponse "JAMAIS VU", que j'ai vraiment ressenti le coté exceptionnel de cette rencontre!

Qui sait, nous nous reverrons peut-être au printemps ou lors d'un prochain voyage ?

Merci d'avance pour vos commentaires et à bientôt.